Présentation
Mot de la Ministre
Mission & Attributions
Programme
Plan d’action 2014-2016
Plan d’action 2016 - 2020
Etablissements
Office National du Tourisme
la Chambre de Commerce, dTndustrie et dlgriculture de Mauritanie (CCIAM)
Stratégie
Stratégie Commerciale
Stratégie Industriel 2015-2019
Stratégie Touristique
Les Directions centrales
DCPCRF
DPCE
DDI
DNPQ
D. TOURISME
DEPC
DIA
DAAF
Textes réglementaires
Décret N° 198/2014 PM
Textes Touristique
Textes Industrielles
Accueil | Bibliothèque | Téléchargements | Liens utiles | Contactez-nous
Destruction de 112 tonnes de produits alimentaires périmés

Nouakchott, 15/02/2019
Au total 112 tonnes de produits alimentaires dont la validité est expirée ont été détruites, vendredi au kilomètre 27 sur la route de l’espoir, lors d’une cérémonie supervisée par la ministre du commerce, de l’industrie et du tourisme, Mme Khadijettou M’Bareck Fall et son homologue de la santé, Pr. Kane Boubacar.

Ces produits étaient confisqués au niveau des marchés des trois wilayas de Nouakchott par des équipes mobiles relevant de la direction de la concurrence et de la protection du consommateur au ministère du commerce, de l’industrie et du tourisme.

S’exprimant pour l’occasion, Mme Khadijettou M’Bareck Fall a précisé que son département avait lancé une vaste campagne d’inspection des produits alimentaires exposés dans les commerces, placée sous le thème ‘’pour un investissement sûr, améliorer la qualité de votre produit’’.

Elle a ajouté que la campagne va se poursuivre jusqu’à l’atteinte de l’ensemble de ses objectifs visant à empêcher le trafic et la circulation des produits périmés dans les marchés locaux, afin de préserver la santé et la sécurité du consommateur, qui constituent des priorités capitales pour les autorités publiques.

A l’endroit des auteurs de cette pratique frauduleuse, la ministre a souligné que son département restera ferme et appliquera la loi dans toute sa rigueur à l’endroit de ceux qui exposent la santé des citoyens aux risques par la vente de produits invalides, notant que des sanctions prises et comprennent la saisie des produits, le paiement des amendes et même la fermeture des boutiques en cas de répétition de ces actes prohibés par la loi.

Au sujet de l’existence présumée des matières plastiques dans le riz mauritanien, la ministre a précisé qu’il s’agit des fausses rumeurs et que les laboratoires du ministère de la santé ont approuvé l’absence de cette matière dans notre produit, notant que les semences et les engrais du riz sont exclusivement vendus par l’État et que leurs qualité et efficacité nutritionnelle sont garanties et ne contiennent aucun produit chimique nocif pour la santé.

Elle a enfin précisé que la société Toumour de Mauritania (STM) a mis sur le marché un produit sûr et de qualité avérée et que les citoyens doivent le consommer et le privilégier sur les produits importés.

Quant aux acteurs de la société civile, MM. Moctar Ould Towf et Gleiguem Mohamed Abdallahi, ils sont félicités de l’organisation de cette campagne et plaidé pour son élargissement vers l’ensemble du pays pour arrêter et punir ceux qui cherchent à s’enrichir au détriment de la santé des citoyens.

 


Madame KHADIJETOU MBARECK FALL Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme

 
Annonces
Appels d’offres
Emplois
Communication
Circulaires
SERVICES
PRODUIS ALIMENTAIRES
COURS DE CHANGE
C.V
CV Ministre
Suivez-nous
Restons connectés sur :